KOMPAï robotics history

KOMPAÏ robotics est une startup fondée en 2016, qui a racheté plusieurs actifs de ROBOSOFT, fournisseur de solutions de robotique avancées pour le transport (de marchandises et des personnes), le nettoyage, la recherche et la santé depuis 1985.

L’objectif principal de KOMPAÏ Robotics est de développer des solutions de robotique B2B pour aider les gens, pas pour les remplacer.

Nous sommes actifs dans plusieurs domaines, tels que les soins de santé, la défense, la logistique, la propreté, les véhicules autonomes… où nous pouvons développer des prototypes ou des preuves de concept, imaginer de nouveaux cas d’utilisation à l’aide de robots de service ou aider à la mise en œuvre de solutions.

L’un de nos projets consiste à développer la gamme de produits Kompaï robots, afin d’aider les personnes fragiles et leurs aidants, où qu’ils vivent.

Nos projets réalisés

1980: toutes les étoiles de l’INRIA

L’histoire de ROBOSOFT commence au début des années 80 à l’INRIA, où une équipe de recherche a développé son premier robot mobile autonome. L’équipe de recherche avait pour objectif de faire la démonstration de robots guidés par la vision. Pour de véritables démonstrations, l’équipe a construit une plate-forme mobile à partir d’un fauteuil roulant électrique. Cette plate-forme est devenue le robot quelques années plus tard, le premier produit générique de ROBOSOFT.

1985: l’équipe des fondateurs

Les fondateurs de Robosoft, présentant le premier robot mobile appelé robuTER, ont été livrés à l’INRIA au début de 1986.

De gauche à droite: Vincent Dupourqué, Marie-Danièle Dupourqué, Stéphane Korzin, Lionel Pailliez, Olivier Ishacian, Philippe Deibert, Jean-Yves Belmonte, Hervé Guiot.

1986: Naissance du ROBUTER

À partir de 1986, ROBOSOFT a commencé à vendre robuTER, l’un des tout premier robot mobile dédié à la recherche et au développement. Depuis lors, plusieurs centaines d’unités ont été fabriquées et vendues dans le monde entier, et certains des premiers robots sont toujours en service. Doté de capacités de charge utile élevées (plusieurs centaines de kg), le robot était un équipement très fiable, doté de capacités de programmation avancées grâce à son système d’exploitation ALBATROS. Son succès tient à sa flexibilité, permettant aux utilisateurs d’installer tout type de charge et de développer efficacement des logiciels embarqués et non embarqués pour les démonstrations. Le robot a grandement contribué au développement de la robotique mobile.

1987: le premier robot de nettoyage

Grâce à un partenariat précoce avec GSF, un important prestataire de services de nettoyage, la possibilité d’utiliser des robots pour nettoyer les sols a été introduite en septembre 1986 (ISIR Robotex, Bruxelles, Belgique). Ce prototype était un robot équipé d’un aspirateur et contrôlé à distance par un opérateur humain.

1988: AutoVacC, l’aspirateur robotisé

En 1988, toujours en partenariat avec GSF, nous avons présenté AutoVaC 2, le premier prototype d’un véritable aspirateur robotisé industriel. il a été présenté pour la première fois à Robots 12 (Detroit Mi) en juin 1988. La principale caractéristique d’AutovacC2 était la navigation automatique à l’aide de l’odométrie à vide. Des capteurs à ultrasons ont été utilisés pour la détection d’obstacles et les premiers algorithmes de navigation autonomes ont permis des missions simples d’enseignement par affichage. Mais nous avons découvert à ce stade que l’odométrie n’était pas suffisante pour une navigation précise.

1991: Recherche en nettoyage des sols

Au début des années 90, nous avons beaucoup travaillé sur l’amélioration du processus de nettoyage des robots de nettoyage des sols. Avec notre partenaire GSF, nous avons développé plusieurs prototypes et combinaisons d’outils de nettoyage à robotiser, tels que des aspirateurs optimisés alimentés par batteries, des raclettes intelligentes ou des combinaisons de brosses et d’aspirateurs. Ces développements ont beaucoup aidé à concevoir des robots de nettoyage de sol plus efficaces et ont permis à nos ingénieurs d’acquérir une connaissance approfondie du nettoyage robotisé.

1992: OSCAR, le robot de ravitaillement

Le premier prototype de robot de remplissage, appelé OSCAR, a été développé au début des années 90 en coopération avec STAB et SEMVAT, les opérateurs de bus de Bayonne et de Toulouse. Ce premier robot a fonctionné pendant plusieurs années avant d’être remplacé par les modèles MK4 et MK5.

1994: AutoWind, le robot de nettoyage de vitres

Lancé en 1994, le programme AutoWIND, soutenu par la Commission européenne, avait pour objectif de développer un prototype de plate-forme opérationnelle suspendue par câble, destinée aux tâches de nettoyage et de maintenance des vitres actuellement effectuées par des travailleurs humains. L’objectif principal du projet était de démontrer la faisabilité de robots pour le nettoyage des fenêtres. Les développements mécaniques de base ont abouti à une plate-forme adaptative sophistiquée à base de capteurs pour la stabilisation, l’adhérence et la mobilité de l’unité de nettoyage autonome sur la surface en verre du bâtiment.

2004

2006

 

2007

2008

2009

2010

2012

2013

Contact Us

If you have any question, please send us an email here ->

7 + 7 =

Share This